Notez ce post

Il est largement reconnu par les scientifiques que les émissions de gaz à effet de serre provenant de la combustion de combustibles fossiles ont contribué de manière significative au réchauffement climatique actuel.

Les gaz à effet de serre produits par les activités humaines ont augmenté les concentrations dans l’atmosphère, ce qui entraîne un réchauffement global et des changements climatiques. Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) provenant de la combustion de charbon, de pétrole et de gaz naturel représentent environ 78 % des émissions de gaz à effet de serre provenant des activités humaines. Les autres émissions proviennent principalement de la déforestation et de l’agriculture.

Un gaz à effet de serre est un gaz présent dans l’atmosphère qui contribue à la régulation de la température de la Terre en retenant une partie de la chaleur infrarouge émise par la surface terrestre. Les gaz à effet de serre naturels, comme le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4) et l’ozone (O3), jouent un rôle important dans la maintien de la température de la Terre à un niveau habitable pour les êtres vivants. Cependant, les activités humaines, comme la combustion de combustibles fossiles et la déforestation, ont conduit à une augmentation importante des concentrations de ces gaz dans l’atmosphère, ce qui a entraîné un réchauffement accéléré de la planète. Les gaz à effet de serre sont ainsi considérés comme l’un des principaux facteurs du changement climatique.

Quels sont les gaz à effet de serre

Poursuivre votre lecture  La crise climatique exige une réponse globale

Eloane