Notez ce post

Dix-sept députés du parti Les Républicains (LR) ont publié un texte dans “La Tribune Dimanche”, exprimant leur volonté d’aborder le projet de loi Darmanin avec un esprit “vigilant mais constructif”​​. Cette démarche marque une déviation par rapport à la ligne du président de leur groupe parlementaire, Olivier Marleix, qui a clairement indiqué que Les Républicains ne soutiendraient pas ce projet de loi​.

Le geste des dix-sept députés LR s’inscrit dans une tradition de pragmatisme politique, reflétant une approche plus nuancée et réfléchie à l’égard des questions d’immigration, un sujet qui touche profondément la société française. L’immigration, comme le montrent les sondages, est une préoccupation majeure pour de nombreux Français, avec des appels à des mesures telles que des quotas migratoires et une gestion plus stricte de l’immigration​.

Ce positionnement des députés LR peut être perçu comme une tentative de réconcilier les impératifs de sécurité et d’ordre public avec les principes de justice et d’humanité qui sont au cœur de l’universalisme républicain français. La modification du projet de loi, en éliminant des propositions controversées comme l’article 3, montre une volonté de trouver un équilibre entre la régularisation des travailleurs clandestins et la prévention de la fraude​.

La politique d’immigration française, comme l’indique cette évolution, est en quête d’un équilibre entre fermeté et justice. Les mesures telles que l’application de quotas migratoires économiques, la restriction du regroupement familial, et la simplification des procédures d’asile sont des pas dans cette direction, tentant de répondre à la fois aux préoccupations de la société et aux besoins des immigrés​..

Poursuivre votre lecture  Rééquilibrage et révision de la Loi sur l’immigration en France

Néanmoins, il est crucial de reconnaître que le projet de loi actuel ne résoudra pas tous les défis liés à l’immigration. Une réforme constitutionnelle est également nécessaire pour renforcer la cohérence et l’efficacité de la politique migratoire, tout en préservant l’identité constitutionnelle française. Cette démarche vise à éviter les interprétations excessives des traités internationaux qui pourraient être en décalage avec la volonté législative nationale​.

L’approche des dix-sept députés LR représente un effort de modération et de responsabilité. Ils cherchent à faire avancer le débat sur l’immigration en France de manière constructive, en gardant à l’esprit les préoccupations du public, tout en évitant des postures extrêmes qui pourraient nuire au bien commun​.

Vianney